AFCJ : son histoire, ses buts

1952 : l'AFCJ se présente

Créée en 1952 par deux femmes, avocates toutes deux au Barreau de Paris : Yvonne Tolman et Noely Watin, l'AFCJ s'est donné pour but selon ses statuts :

o d'établir des relations et des échanges entre les femmes françaises, magistrats, avocats, professeurs de droit, avoués, notaires, huissiers ou qui,
pourvues d'un diplôme délivré par les Facultés de Droit, exercent une autre carrière juridique; . en vue de mettre en commun leur expérience
professionnelle et sociale;

o de rassembler toutes informations sur le statut de leurs carrières;
o de tendre à I'amélioration de celle-ci et de leur vie familiale et sociale;
o d'étudier dans un but d'utilité sociale et de perfectionnement humain toute question et tout problème de droit, entre autres ceux qui intéressent la femme,
I'enfant et la famille;
o favoriser l'établissement de liens d'amitié et de solidarité entre tous ses membres et enfin, de contribuer à répandre I'idée de paix.

Association de droit français, I'A.F.C.J. est affiliée à la Fédération Internationale des Femmes des Carrières Juridiques, laquelle est une O.N.G. ayant statut
consultatif auprès du Conseil économique et social de I'Organisation des Nations Unies.

La Fédération Internationale a également statut consultatif auprès de I'UNESCO, I'UNICEF et de laF.A.O. et est inscrite au registre spécial de I'Organisation
Internationale du Travail (O.I.T.).
A ce titre d'O.N.G., la Fédération Internationale a été membre actif et a participé aux travaux duGroupe spécial des O.N.G. siègeant à Genève, chargé del'élaboration de la Convention des Nations Unies sur les droits de I'enfant.

Noëly WATIN et Suzanne KIEFE ont officiellement représenté I'A.F.C.J. durant les longues années de ces travaux.

 

 

Commentaires (1)

1. Steyer 09/09/2013

Bonsoir
Je suis avocate au Barreau de Paris et je souhaite adhérer à votre association .

Bien à vous

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau